Bose’s QuietComfort Earbuds sont les meilleurs antibruteurs autour

Les derniers écouteurs bose ont la meilleure annulation de bruit de tous les écouteurs sans fil sur le marché en ce moment. Oui, même Sony. Mais ils ne sont pas à la hauteur de la perfection

Les nouveaux écouteurs sans fil Bose sont là. Si les écouteurs QuietComfort annuler le bruit assez efficacement, et s’adapter assez bien, pour mériter la description « QuietComfort », alors ils pourraient bien être les écouteurs sans fil vrai que nous avons attendu.

Il pourrait être un peu injuste de les décrire comme « l’éléphant dans la chambre », mais, mon Dieu, les £ 249 Bose QuietComfort Earbuds sont des choses chunky. À 39 x 26 x 27mm ils sont beaucoup plus grands dans toutes les directions que votre écouteur moyen, et leur cas de charge est un 89 x 51 x 32mm positivement énorme. Bonne chance pour glisser ça dans la poche de ton jean.
Mais alors que leur taille signifie que personne ne sera jamais dans le doute quant à savoir si vous les portez ou non, Bose a fait des efforts considérables pour s’assurer qu’ils s’adaptent non seulement en toute sécurité, mais, oui, confortablement, aussi.

Chaque écouteur en forme de pastille est équipé d’un œartip en silicone complexe avec à la fois une « aile » (pour fixer l’écouteur contre la crête de l’oreille du porteur) et une « buse » (description romantique bose de la pipe qui dirige le son dans l’oreille interne) – il ya « S », « M » et « L » versions fournies.
Avec les écouteurs de taille appropriée attachés, les écouteurs QuietComfort se tordent en place et y resteront, très heureusement, pendant des heures à la fois sans causer le moindre inconfort au porteur. Pas d’exploit moyen quand vous gardez à l’esprit à la fois la taille et le poids de 8,5g de chaque écouteur. Et cet arrangement offre un bon degré d’annulation passive du bruit, aussi, avant même bose redoutablement complexe algorithmes actifs d’annulation du bruit coup d’envoi.
La qualité de construction est bien à la hauteur. Bien qu’ils soient fabriqués à partir de nombreuses parties, il ya un sentiment de solidité à la Bose, presque l’impression qu’ils ont été extraits, comme une sculpture, à partir d’un seul morceau de matériau.

Indépendamment de la façon dont ses produits ont effectué – et Bose a eu ses échecs aussi sûrement que tous les autres fabricants a – personne n’a jamais sérieusement remis en question l’intégrité de leur construction. Et d’après les témoignages des Écouteurs QuietComfort, ils ne sont pas sur le point de commencer maintenant.

S’il y a une zone qui est vraiment décevante au sujet des écouteurs Bose QuietComfort, c’est la durée de vie de la batterie. D’une certaine façon, en dépit du logement quelques écouteurs assez grand dans ce qui doit sûrement être le plus grand cas de charge autour, le Bose peut muster un total de seulement 18 heures de temps de lecture.
Il ya six heures de puissance dans les bourgeons eux-mêmes, et l’affaire détient deux autres charges complètes – et ce sont les meilleurs chiffres, lorsque vous jouez à volume modéré. N’importe quel nombre d’alternatives sans fil plus abordables et plus compactes peut faire mieux que 18 heures de temps de lecture – vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil ici pour le confirmer. Donc, tout à fait pourquoi le boîtier de charge Bose est un tel biffer, quand il est manifestement ne pas emballer tout ce que grand une batterie, est de deviner n’importe qui.

Il est possible d’interagir avec les écouteurs QuietComfort à l’aide de l’application Bose Music, ou de la commande vocale, ou des commandes tactiles accessibles via de grandes surfaces capacitives réactives sur chaque bourgeon.
Le contrôle tactile est un sac particulièrement mélangé ici. Il n’y a absolument rien de mal à la façon dont les contrôles sont implémentés – le Bose répondre aux commandes avec empressement et ils sont très difficiles à confondre.

Bon nombre des contrôles les plus utiles et les plus évidents sont également pris en charge : « lecture/pause », « réponse/fin/rejet de l’appel » et « assistant vocal d’invocation » sont tous très intéressants, et la possibilité de passer à travers trois niveaux définis par l’utilisateur d’annulation active du bruit est également utile. Mais ne pas être en mesure d’ajuster le niveau de volume (sauf en demandant à votre assistant vocal de le faire pour vous) est une omission bizarre, tout comme l’installation de sauter vers l’avant ou vers l’arrière à travers une playlist.
En fait, il est possible de sauter vers l’avant. Si vous plongez dans l’application Bose Music, il y a une installation pour désigner une commande personnalisée – mais vous avez un choix direct entre « sauter vers l’avant » ou « entendre le niveau de la batterie ». Évidemment, n’importe qui sensible sélectionnera « sauter vers l’avant » – mais si vous avez particulièrement apprécié un air, il n’y a pas de sauter en arrière pour l’entendre à nouveau. C’est assez bizarre.

L’application n’est pas absolument aussi utile qu’elle pourrait l’être, non plus. Il est aussi propre, logique et stable que ces choses jamais obtenir – ce qui signifie que c’est un spectacle plus stable que de nombreuses alternatives. Et être en mesure de spécifier ces trois niveaux d’annulation du bruit est une bonne idée, tout comme l’ajustement de la quantité de votre propre voix que vous entendez lorsque vous êtes engagé dans un appel téléphonique, de décider si oui ou non les appels entrants doivent être répondus automatiquement, ou si vous souhaitez que la musique s’arrête lorsque vous prenez un Earbud.

Mais il n’y a aucune facilité pour ajuster le QE ici – qui, pour beaucoup de gens, est tout le point d’une application de contrôle en premier lieu.

Les micros des Earbuds QuietComfort s’avèrent pointus et précis – votre assistant vocal de choix (seuls les Big Three, évidemment – les fans de Bixby devront regarder ailleurs) répond aux commandes avec certitude. Et il n’y a aucune plainte de personne sur la fin de réception des appels téléphoniques bose aidés, soit.
Évidemment, il ya beaucoup à discuter quand il s’agit du son de la Bose QuietComfort Earbuds faire. Mais avant cela, il vaut la peine de considérer le silence qu’ils génèrent – parce qu’aucun autre écouteur sans fil vrai annule le bruit aussi efficacement que ces Bose.

L’application Bose Music intègre une échelle coulissante de 1 à 10 d’intensité antibruy, et à son réglage le plus élevé, le Bose isole à peu près le porteur du bruit extérieur.

Il n’y a aucune suggestion de contre-son comme ils le font, soit – conceptions moins capables peuvent créer cette sensation de « pression de la cabine » dans l’oreille de l’utilisateur, ou obtenir un tout petit peu sœur, ou vous donner un pourboire quant à la façon dont ils travaillent dur dans une autre petite, mais définitive, façon. D’une certaine façon, les écouteurs QuietComfort ne font rien de tout cela. Ils sortent simplement les sons externes de l’équation. C’est presque aussi troublant qu’impressionnant.

Ainsi, une fois que vous avez trouvé le niveau d’annulation du bruit qui fonctionne le mieux pour vous, vous êtes libre de profiter de ce qui est un exemple presque manuel de « son Bose ». Bose a longtemps été dénigré par ceux qui aspirent à l’audiophilie – la signature sonore Bose est off-kilter, disent-ils, et par conséquent moins que précis. Eh bien, c’est peut-être le cas avec les écouteurs QuietComfort – certainement ils sont loin d’être l’écoute la plus neutre autour. Mais cela ne signifie pas qu’ils ne sont pas agréables et engageants à écouter, pas du tout.

Connecté à un lecteur de musique via Bluetooth 5.1 et avec un fichier haute résolution du père John Misty’s Hollywood Forever Cemetery Sings jouer, le Bose ne prennent pas longtemps pour se révéler. Il s’agit d’une présentation chunky, bass-forward – mais cette tentative plutôt éhonté de générer la sensation d’excitation en poussant les basses fréquences à l’avant de la scène n’entraîne pas un son particulièrement biaisé. C’est parce que les basses fréquences, aussi abondantes soient-elles, sont droites, bien contrôlées et chargées d’informations – de sorte qu’elles communiquent correctement, ne dépassent pas leur accueil et n’interfèrent pas avec tout ce qui se passe au-dessus d’eux.
Et tout ce qui se passe au-dessus d’eux est tout aussi détaillé et convaincant. La voix dans le milieu de gamme est caractère, définie et éloquente – les harmonies, en particulier, sont précisément décrites et convaincantes. Et en haut de la gamme de fréquences, le Bose frappe un bel équilibre entre douceur et attaque, donc il y a assez de mordant aux sons aigus pour faire avancer les choses mais pas tant que le son devient éclaboussant ou dur.

Toute la gamme de fréquences est intégrée de manière transparente, et les Écouteurs décrivent une scène sonore si large et profonde que même les enregistrements les plus complexes peuvent trouver de l’espace pour que les éléments individuels occupent leur propre petite poche d’espace. Par conséquent, les enregistrements sont bien définis et faciles à suivre.
Mis à part la surconfaisance à basse fréquence, sur le seul domaine où les écouteurs QuietComfort ne convainquent pas entièrement est en ce qui concerne le volume pur et simple. « Assez fort » n’est pas un problème pour le Bose, mais « volume maximum » se traduit par une légère, mais incontestable, perte de définition – la scène sonore perd un peu de sa certitude, et tout sonne plutôt empilés sur le dessus de tout le reste. Beaucoup mieux pour reculer un peu le volume et laisser les Earbuds retrouver leur sang-froid.

Et en ce qui concerne (relativement) les mauvaises nouvelles va, c’est votre sort. Vous vous déciderez sur la façon dont les écouteurs Bose QuietComfort semblent in situ – mais n’oubliez pas, Bose a absolument cloué à la fois le « calme » et l’aspect « confort » avec ces écouteurs, ainsi que de servir son interprétation habituelle du son.

Vous pouvez les auditionner en toute confiance – aussi longtemps que vous n’avez pas besoin d’être cocooned en silence pendant plus de 18 heures à la fois, de toute façon.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *